Mardi 30 Juin 2015 : Plume d’oie

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

NaoNaomi Steinberg mi Steinberg est une conteuse douée et innovatrice, facilitatrice, engagée dans le travail communautaire, et créatrice d’installations spécifiques à des sites. Avec ses plus de 13 ans d’expérience, elle apporte profondeur, compassion et plaisir dans tous les contextes. « Plume d’oie » est une  occasion de déployer ses ailes dans une direction entièrement nouvelle.

Elle a reçu une bourse du Conseil des Arts de la Colombie Britannique pour son travail personnel d’artiste, ainsi que du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts de la Colombie Britannique, de la Ville de Vancouver, et du Conseil des Parcs de Vancouver (entre autres), pour les initiatives à grande échelle d’engagement communautaire qu’elle a dirigé à travers la « Vancouver Society of Storytelling » Lire la suite…

Jeudi 25 juin : Grand concert Gefilte Swing !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Gefilte-swing_Affiche1Le Gefilte Swing, c’est du swing, du jazz, du klezmer et des chansons yiddish, tout cela fusionné. Quoi de plus naturel que de venir l’écouter dans cette belle grande salle de spectacle de l’espace Rachi, lieu incontournable de la culture juive?

Prenez place dans un de ses fauteuils capitonnés et attendez confortablement le décollage. Car le Gefilte Swing est un voyage… un voyage musical qui vous emmènera d’Odessa à New York en passant par les vastes plaines de Bessarabie. Un voyage dans le temps qui fait se rencontrer les klezmorim et Duke Ellington…
Les bagages ? N’emportez rien, le Gefilte Swing s’occupe de tout…

Lire la suite…

Mardi 16 juin 2015 : « Hélène Suzman, une vie pour leur liberté »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Suzman MandelaDans le cadre du « Festival des Cultures Juives »
Programme proposé par Anima & Cie

Helen Suzman (1917-2009), est connue pour avoir été longtemps la seule députée blanche et juive, à lutter contre l’apartheid en Afrique du Sud. Députée de l’opposition progressiste de 1953 à 1989. D’abord, elle claque la porte du Parti uni qu’elle juge trop timoré dans ses critiques de l’apartheid et forme avec d’autres dissidents le parti progressiste en 1959 dont elle est la seule élue au parlement entre 1961 et 1974. Lire la suite…

Dimanche 14 juin 2015 : Rue de Lappe, rue de Lappe…Bal populaire

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Programme proposé par la D’AC, la Direction de l’Action Culturelle du FSJU,
avec la participation de Anima et Cie
Alors que la France célèbre le 70eme anniversaire de la Libération de Paris…. le Festival des Cultures juives se met au diapason. Il ne pouvait mieux le faire qu’en proposant pour la première fois de son histoire, un bal populaire…un vrai bal populaire comme on en connaît plus ! Un bal populaire comme il y en avait lors de la libération de Paris : « Non, je ne me souviens plus du nom du bal perdu…ce dont je me souviens c’est de ces amoureux….. » Lire la suite…

Jeudi 26 Mars 2015 : Concert du pianiste Ingmar Lazar

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

INGMAR LAZAR-2Né en 1993 à Saint-Cloud, Ingmar Lazar commence le piano à l’âge de 5 ans. Il se produit pour la première fois à la Salle Gaveau à l’âge de 6 ans.

À 10 ans, il remporte le concours international EPTA à Namur (Belgique) ; en 2008 il est le vainqueur du concours international « Les C.I.M de Val d’Isère » et remporte, en 2013, le prix du piano de la Fondation Tabor au Verbier Festival (Suisse). Lire la suite…

Lundi 23 Mars 2015 : Hommage à Barbara par l’ensemble Atzegana

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Les musiciens d’Atzegana avaient cofondé jadis « Le grand Klezmer », ensemble dédié aux musiques juives d’Europe de l’Est, ainsi que « Trio Urbain » dédié à la chanson, au jazz manouche et à la danse. À cet ensemble s’est adjoint Manuel Faivre, guitare, compère de Thomas Ohresser, trompette, au sein du groupe Hot SA (swing manouche) afin d’étoffer les arrangements…

Sous le nom collectif d’Atzegana, ils perpétuent dorénavant ces divers et vastes répertoires.

Coralie Pradet : Chant – Renato Tocco : Accordéon – Franck Séguy : Piano

Lundi 23 Mars 2015,  20h30 à l’Espace Rachi-Guy de Rothschild :
39 Rue Broca  75005 Paris

Parking Place des Patriarches – M° Censier-Daubenton – Gobelins
Bus : 21 – 27- 47- 91-83

Renseignements et réservations : 01 42 17 10 38 ou  www.culture-juive.fr/
Tarifs :  normal : 20 € –  Réduit : 15 €

Jeudi 29 janvier 2015 : Cordoue 21, sur les traces de Sefarad

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Voyage porté par la voix de Sandra Bessis
Voix, voies de passage, musiques mixtes, au départ de Sefarad et el Andalus …

L’esprit de Cordoue ? Cette Cordoue-là n’est plus depuis 10 ou 11 siècles, qu’en est-il de son souffle, pour nous, en ce début de 21ème siècle ? Une musique à plusieurs voix, le goût de l’échange, la joie de s’accorder… Une intériorité, un goût du Divin, une aspiration et une fantaisie, un monde qui joue avec les limites, une fluidité. Lire la suite…

Jeudi 2 Juillet 2015 : Inspirations juives et tzigane  » Par Chants et par Mots « 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Savez-vous combien de compositeurs classiques, juifs et non-juifs, se sont inspirés des diverses traditions musicales juives, pour nous donner certaines des plus émouvantes pages de l’art lyrique ? La musique tzigane elle aussi, est à l’honneur chez bien des compositeurs. 
Ces deux mondes sonores, qui ont partagé dans leurs errances bien des zones géographiques, de la Russie, aux Balkans, à l’Espagne… se croisent parfois.
De Brahms ou Dvorak en passant par Ravel et Milhaud, Laks et Milner, jusqu’à Chostakovitch, qui nous dit :
« La musique folklorique juive a fait une très forte impression sur moi. Je ne me lasse jamais de m’y plonger. Elle montre de multiples facettes : elle peut apparaître joyeuse alors qu’elle est tragique. C’est presque toujours du rire à travers des larmes »