« Guilgoul, métamorphose d’un nom »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Guilgoul_01Après un franc succès au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (MAHJ) pour la performance Pilpoul, Céline Masson et son équipe vont produire une nouvelle forme de spectacle inédite, Guilgoul.
Au théâtre du Gymnase-Marie Bell (mais aussi au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme pour certaines interventions). 

« Nom de famille »  : Ce vocable renvoie aux origines souvent rêvées, reconstruites. Ce rappel résonne pour les noms juifs de famille d’une troublante manière.
Le nom à l’appel, fait souvent tache, et en d’autres temps, certainement : pas français !
Pour échapper à la désignation, ces noms de famille ont été souvent estropiés, rabotés, lissés, francisés. Lire la suite…

Vient de paraitre : Budapest 1944, des diplomates sauvent des juifs

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

BUDAPEST 1944 COUV.1Après la reddition de l’armée allemande à Stalingrad, le 2 février 1943, on pouvait penser que les Juifs de Hongrie, plus de 800 000 âmes à l’époque, malgré l’antisémitisme latent du pays dirigé par le sinistre amiral-régent Miklos Horthy, étaient désormais à l’abri. Il n’en fut rien, hélas.

En mars 1944, les Allemands, pourtant aux abois, envahissent la Hongrie, leur allié. Le sinistre Adolf Eichmann va déployer dans le pays ses troupes de la mort. La fin du peuple juif de Hongrie est alors inscrite en lettres de feu dans l’Histoire.

D’autant plus que le 15 octobre 1944, Horthy, qui a signé un armistice avec les Alliés, est destitué. Le nazi Ferenc Szalasi, chef du parti des Croix Fléchées, le remplace. La peste a laissé la place au choléra. Lire la suite…

2 novembre 2020 : Concert commémoratif de la Kristallnacht » Réparer le verre brisé « 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Compte tenu des nouvelles mesures sanitaires drastiques, nous préférons sagement reporter le concert du 2 novembre 2020, afin de rendre un hommage à la hauteur de ce que nous entendions commémorer, « Réparer le verre brisé ».
Naturellement, dès que que la situation le permettra, nous nous réjouirons de vous tenir au courant.
Prenez soin de vous
Amitiés

Sofia-300x185

Sofia Falkovitch :
Mezzo soprano, née à Moscou,
vit aujourd’hui à Paris.

Première femme Cantor formée et diplômée en Europe.

Accompagnée du Chœur mixte de Paris*
dirigé par Hervé Oléon.

Avec la participation de l’invité spécial de Chicago Pavel Roytman (compositeur, chef de chœur, cantor) accompagné du chœur Kol Zimrah


Partie du concert pré-enregistrée et diffusée en vidéoprojection
* Le Chœur mixte de Paris est composé de chanteurs issus de plusieurs chorales de la Capitale se regroupant pour cet événement unique.

Ce concert a pour but de faire connaître et goûter le patrimoine juif européen en « réparant le verre brisé » pour reprendre un motif de la tradition kabbalistique. Cette initiative s’inscrit dans une volonté de dialogue entre les cultures et de défense d’un pluralisme religieux et culturel dans nos sociétés. Le moyen choisi pour cela est la musique, susceptible dans nos esprits de s’adresser directement au cœur des femmes et des hommes, incluant des chants de la tradition liturgique juive ashkénaze pour voix, orgue et chœur mixte ainsi que des sélections de la poésie, de musiques classiques et du folklore yiddish.

Le programme contient des projections et des explications historique
Pour commander un billet